top of page

Activités du Comité Exécutif: Le Président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel du Bénin reçoit le Président du Parlement Africain


Cotonou, 02 Mai. 2019 (ABP) –


Le président de la haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), Adam Boni Tessi, a reçu en audience ce jeudi, au siège de l'institution à Cotonou, la délégation du parlement africain qui séjourne au Bénin depuis quelques jours, dans le cadre des législatives d’avril 2019.L’objectif de cette visite, selon le chef de ladite délégation, DRO Kessé Jean-Claude, est d’échanger sur ce qui est fait au niveau de la presse au Bénin. Une presse qui, dit-il, sert de modèle non seulement à tout le continent africain mais au monde entier vu le professionnalisme qu’on y met et la liberté d’expression qu’on y observe. Reconnaissant être à mi-parcours du travail pour lequel ils sont arrivés au Bénin, le chef de la délégation a déclaré que leur mission n’est pas que d’observer les élections, mais de suivre tout le processus qui est en cours, c’est-à-dire de l’étape qui part de la campagne électorale jusqu’aux résultats des élections en passant par le scrutin proprement dit. « Relever quelques préoccupations et apprécier aussi ce qui a été fait de bien, vu que le Bénin est un modèle en matière de démocratie », est le volet principal de leur mission au Bénin, a déclaré DRO Kessé Jean-Claude pour qui les élections du 28 avril dernier se sont déroulées dans le délai prévu par la constitution et ceci sans incidents majeurs pouvant entacher la crédibilité du scrutin. Au cours de cette rencontre, le chef de la délégation de la mission internationale d’observation électorale du parlement africain a félicité le peuple Béninois pour tout le patriotisme et le civisme dont il a fait preuve le 28 avril dernier malgré quelques incidents qu’il qualifie de mineurs. Par ailleurs, le chef de fil du parlement africain, a rappelé, qu’au cours de l’audience accordée à eux mardi dernier par le ministre de l’intérieur, de la sécurité publique et des cultes, ils ont eu à formuler à son endroit, une doléance qui est de libérer toutes les personnes arrêtées dans le cadre des législatives du 28 avril 2019 vu que ces élections sont déjà passées, toute chose qui permettra de faire baisser la tension assez palpable dans le pays.

(source: Agence Béninoise de Presse)

4 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page